Quand ma pensée est claire

Mon métier de comédienne et de metteure en scène m’a amené à travailler énormément en groupe, à en connaître ses rouages subtils et cachés, ses complexités mais aussi sa force et sa beauté.

Je connais dans le domaine du théâtre autant le rôle de leader que de participant et j’ai pu développer au cours de années les qualités nécessaires pour pouvoir fonctionner sereinement dans un groupe tant dans le rôle de participant que de responsable.

Dans un groupe, comme comédienne, j’ai appris à faire confiance à celui-ci et à me laisser porter en accueillant l’autre, ses propositions plutôt que de me sentir menacée ou desécurisé par lui.
Dans un groupe, comme metteure en scène, j’ai appris à affirmer mon point de vue sans l’imposer, à donner une direction ferme sans étouffer personne, à appliquer l’inhibition dans le processus de création: à savoir attendre que les choses se mettent en place d’elles-mêmes et à ne pas céder à la panique car quand ma pensée est claire, les personnes me suivent volontiers et l’aventure devient riche et palpitante.

Au bout du compte, ce qui a été déterminant dans mon expérience de l’enseignement et de l’apprentissage en groupe, c’est que j’ai eu un excellent modèle, celui de Walter Carrington où j’ai appris une des choses les plus précieuses qui soit: dans tout processus vivant, l’important est de partir de soi-même pour ensuite créer une relation à l’autre et qu’avancer et changer signifie prendre la responsabilité de son propre usage.

En animant des groupes d’adultes, tant dans le domaine de la Technique Alexander que dans celui du théâtre, j’ai appris à adapter mon langage, mon attitude, mon enseignement aux personnes à qui je m’adresse. La manière de communiquer, le choix des mots, ma capacité à me mettre à l’écoute de chaque individu du groupe ont souvent fait des miracles, dans bien des groupes.

© 2014 NATHALIE SANDOZ